Interview Mark Sweeney

Championnat 2021/2022 - Journée 25 24 Avr 2022 - 15 h 00

23 - 24

US Dax

Union Cognac-St Jean

US Dax
US Dax

contre

Union Cognac-St Jean
Union Cognac-St Jean

23

SCORE

24

Ce match perdu 23 / 24 est bien le reflet de la saison Dacquoise ...

Par Piedax

Alors que les supporters rêvaient de phases finales et d'un peu de folie pour terminer cet exercice 2021 / 2022 quelque peu indigeste il ne leur reste que deux rencontres sans enjeu face aux moins bien classés de Nationale, … ça n'offre évidemment pas du tout le même intérêt ni la même excitation. Le public clairsemé de Maurice Boyau espère cependant que les joueurs vont faire preuve de détermination et d'envie même si cela doit aviver les regrets de chacun.

 

On pouvait supposer que les Charentais de Cognac arriveraient le mors aux dents car ils se doivent de l'emporter pour sauver leur maintien mais au contraire cette équipe ne nous paraît pas, en début de match, très ambitieuse même si c'est elle qui ouvre le score après un échange de coups de pied improductifs sauf pour les visiteurs qui héritent de la première pénalité pour faute au sol dans les 35m face aux poteaux, 0 à 3 à la 4e. Les Dacquois attaquent tous les ballons mais sans réelle conviction et sans franchissement, il faut s'en remettre à BERCHESI pour égaliser à la 7e, 3 à 3.

 

Au premier quart-d'heure nouvelle pénalité pour Dax jouée rapidement à la main, c'est l'amorce d'un long temps de jeu efficace et intéressant conclu par le n°8 Brice FERRER (8 à 3 ) . Notre buteur, peu en verve, manque sa première transformation ce qui s’avérera très dommageable pour le gain du match d'autant plus qu'il n'en réussira aucune autre de l'après-midi ...

 

DELAI, dont le placement sur le terrain est toujours aussi aléatoire, tente une relance des 50 mètres qui échoue tout près de l'embut mais ce n'est que partie remise puisqu'un mouvement d'envergure, avants / trois-quarts , permet au capitaine Arnaud ALETTI de scorer en coin, 13 à 3 à la 21e.

On pense alors que les joueurs Dacquois sont dans de bonnes dispositions mais, comme souvent, ils se relâchent et n'anticipent pas la réaction de l'adversaire, ils oublient de plaquer sur 50 mètres et subissent une percée tranchante des 3/4 de cette équipe de Cognac qui marque un premier essai transformé par le n°10 à la 29e, (13 à 10).

 

En fin de première mi-temps Dax reprend l'initiative de l'attaque mais ne franchit pas. Il faudra attendre le carton jaune du N°5 Charentais puis une nouvelle pénalité jouée rapidement à la main pour voir l'inusable talonneur Benat AUZQUI pointer un 3ième essai non transformé. 18 à 10, ce sera le score à la mi-temps d'un match peu disputé où le combat nous manque et la motivation des deux équipes s'avère peu évidente. A signaler, malgré tout, le talent indéniable de notre n°15 Théo GATELIER, excellent dans l'animation et les relances.

 

Coup de théâtre dès le début de la 2ième mi-temps qui situe le niveau arbitral de cette rencontre lorsque Mr SACAROT et ses assistants ne signalent pas un « gros en-avant » flagrant qui permet aux joueurs de Cognac de poursuivre leur action jusque dans l'embut devant des Dacquois médusés et stupéfaits par cette faute non sanctionnée mais tellement évidente que Gilbert Montagné lui-même l'aurait sifflée … surtout après avoir subit une telle bronca . Les visiteurs et Fabrice LANDRAU n'en demandaient pas tant pour revenir au score (18 à 17).

 

C'est le tournant de cette rencontre car les Dacquois sortent du match, le jeu devient ennuyeux, les buteurs jouent à gagne terrain avec un jeu au pied très approximatif . FAITOTOA Asa tente bien une interception mais il est stoppé net par Monsieur l'arbitre qui ne peut pas non plus tout laisser passer. Il faut attendre le dernier quart d'heure pour que les joueurs, en manque de leader, repensent rugby et organisation . Les avants Rouge et Blanc pilonnent près de la ligne et servent l'incontournable Théo GATELIER qui inscrit les derniers points Dacquois.

 

On s'achemine vers la fin de la rencontre, les locaux manquent de tuer le match par des fautes de débutants . Tout d'abord Félipe BERCHESI oublie un deux contre un et se fait croquer à 5 mètres de la ligne puis c'est Diaby DOUCOURE qui fait une passe inattrapable pour un essai tout fait, on ne tente pas une pénalité dans les cinq dernières minutes ! … C'est alors le forcing des visiteurs qui obtiennent plusieurs mêlées à 5 mètres de la ligne Dacquoise et marquent l'essai de la gagne après départ de leur 3ième ligne. 23 à 24 sur le terrain de Maurice Boyau !

 

C'est un nouvel échec et une nouvelle déception dans le camp Landais après ce match que l'on ne devait pas perdre et que les charentais ne voulaient pas forcément gagner. C'est le reflet d'une saison

ou l'implication, l'ambition, la motivation, la progression de l'équipe et du jeu n'ont guère été suffisantes . C'est sûrement la fin d'un cycle mais cette fin de saison nous force à réagir, à penser à une nouvelle organisation, à un nouvel encadrement, à faire un état des lieux de l'effectif, à faire un recrutement judicieux et ambitieux …

Ne tergiversons pas trop, bousculons l'inertie légendaire Dacquoise, prenons des décisions, reconstruisons, passons dès ce jour à l'action et assurons rapidement un avenir pérenne à notre Club Rouge et Blanc, la ville et le public Dacquois le méritent !

UNE VICTOIRE BONIFIEE CONTRE COGNAC POUR REVENIR A « NOTRE » 7IEME PLACE !

Par Marcos

Le président de Cognac a déclaré à ses joueurs, à l’issue de la défaite de son équipe sur son terrain contre Aubenas : « C’est encore faisable, le maintien en National ! » (Source journal Sud-Ouest Charente-Maritime) … Sa méthode Coué s’appuie certainement d’une part sur la victoire de Cognac à Dax puis contre Chambéry et d’autre part sur la victoire de Dax contre Aubenas lors de la dernière journée de qualification en championnat National …

Bien évidemment, ce management présidentiel ne nous convient pas, même si Dax a certes déjà perdu cette saison 2 fois à Boyau (la 1ère journée contre Chambéry et il y a 2 semaines contre le leader Massy) et au match aller à Cognac, le 13 décembre 2021 (10/9).

L’Union Cognac – St Jean d’Angély ne gagnait pas à Dax lorsqu’elle dominait la poule de Fédérale 1 en 2019 et depuis ce club, pourtant managé par l’expérimenté Philippe Landreau, est devenu tellement inconstant qu’il est aujourd’hui avant-dernier du classement avec 40 points (Dax 54), pour 6 victoires et 18 défaites et possède la défense la plus perméable du championnat (200 points dont 26 essais encaissés de + que Dax).

Certes, Cognac est allé gagner 2 fois à l’extérieur (à Dijon 40/42 et à Blagnac 17/22), a battu Nice il y a 15 jours (29/24), mais aussi a concédé 7 bonus offensifs (à Valence 58/13, à Albi 39/23, contre Tarbes 18/57, à Aubenas 28/6, à Chambéry 32/11, à Tarbes 48/25 et à Massy 54/17).

Dax doit donc performer face à cet adversaire et imposer un rugby de qualité et d’efficacité !

La victoire Dacquoise bonifiée doit être la finalité pour redonner au club USD cette 7ième place, à la porte de la qualification pour les phases finales, celle qui, comme la saison dernière, correspondrait finalement mieux aux résultats de cette longue saison.

De plus, gagner de belle manière, contre 2 des 3 derniers du classement, doit être également pour les joueurs l’occasion de récompenser la fidélité de leurs supporters !

 

ALLEZ DAX, on est toujours prêts à vous encourager !

 

 



US Dax

US Dax

Union Cognac-St Jean

Union Cognac-St Jean

En direct du twitter officiel

Allezdax.com © 2022

Search