Julien BRUGNAUT

Championnat 2021/2022 - Journée 21 13 Mar 2022 - 15 h 30

29 - 27

US Dax

Tarbes Rugby

US Dax
US Dax

contre

Tarbes Rugby
Tarbes Rugby

29

SCORE

27

AVEC LES TRIPES

Par Fly

Au terme d’une fin de match rocambolesque, l’USDax s’est imposée de justesse face au voisin tarbais.

Cela faisait longtemps que nous n’avions pas autant vibré pour un match de rugby au stade Maurice Boyau. Comme à chaque fois, l’équipe de Tarbes nous a rendu la tâche difficile par la puissance de ses avants, la vitesse de ses arrières, la qualité de son jeu au pied, et surtout son agressivité. Il s’en est fallu d’un souffle pour que les Rouge & Blanc chutent une nouvelle fois à domicile cette saison. Mais les joueurs ont fait preuve d’un grand cœur pour s’imposer dans un dernier effort en toute fin de match grâce à un essai collectif aplati par Auzqui.

Le match démarrait tambour-battant, les visiteurs nous mettaient sous pression dès l’entame. Après un 1er échec au pied, ils ouvraient le score à la 5ème minute sur pénalité. Les esprits s’échauffaient déjà et les tarbais écopaient d’un carton jaune. Sur l’action suivante, la complémentarité au centre de la paire Pisano-Bolakoro sautait aux yeux. Ils déchiraient la défense adverse et permettaient à Pilati d’inscrire le 1er essai dacquois. Avec la transformation de Curutchet, les locaux passaient devant (7 à 3 à la 14ème minute). Hélas sur l’action, Pilati se blessait assez sérieusement à la cheville. Les Bigourdans ne tardaient pas à réagir. Ils marquaient leur 1er essai de l’après-midi, à la 20ème minute, après une action rondement menée, alternant puissance des avants et vitesse des ¾. La transformation était ratée, mais les visiteurs passaient devant et le chassé-croisé commençait. Sur pénalité, Curutchet redonnait l’avantage aux dacquois, vite annihilé par un nouvel essai tarbais, transformé cette fois-ci à la 35ème. Le score était de 10 à 15 à cet instant du match. Les dacquois avaient les pires difficultés à contenir les assauts des pyrénéens. Malgré tout, les gars de la cité thermale parvenaient à inscrire un nouvel essai par Trémeau, sur la sirène, après une 1ère percussion près de la ligne de Tulou. Les dacquois viraient en tête à la pause (17 à 15).

Le scénario se répétait en 2nde mi-temps. Les Tarbais, mieux organisés et plus puissants, faisaient souffrir la défense des locaux. Et dès l’entame, ils inscrivaient un 3ème essai. Nouvel avantage aux gars de la Préfecture pyrénéenne. Les dacquois ne lâchaient rien, mais ils étaient trop imprécis, notamment en touche. Dréan et Ferrer tentaient de secouer la défense adverse, Curutchet et Trémeau plaquaient à tour de bras et Dechavanne et Prat relançaient tous les ballons. Au bout d’une action interminable, les Rouge & Blanc étaient récompensés par un essai de Faitotoa (rentré en jeu peu de temps avant) grâce notamment aux brèches créées par Tulou et Bolakoro. Avantage Dax à l’heure de jeu (24-22). Mais il était écrit que rien ne serait simple en ce dimanche printanier. Après un nouvel échec au pied, les Tarbais remettaient le bleu de chauffe et parvenaient à inscrire un 4ème essai à quelques minutes du terme du match. Leur buteur remplaçant loupait à nouveau la mire. Ils pensaient avoir pris définitivement l’avantage, mais c’était sans compter sur cet ultime coup de collier des dacquois. Un renvoi bien tapé obligeait les visiteurs à concéder une touche sur leurs 35 mètres. Après de multiples temps de jeu, les dacquois héritaient d’une pénalité à 30 mètres face aux barres. Ils décidaient de jouer la pénaltouche. Sur cette dernière, le pack Rouge & Blanc enfonçait son vis-à-vis, et Auzqui s’écroulait dans l’en-but, pour la victoire finale se disait-on ! Mais une bagarre générale éclatait, l’arbitre expulsait Stemmet (qui faisait son retour) et son adversaire direct, et surtout, il adressait un carton jaune à Despiau, doublé d’une pénalité au centre du terrain. Heureusement, le buteur bigourdan échouait à nouveau et le public dacquois poussait un « ouf » de soulagement après une fin de match « hitchcockienne ».

Côté joueurs : Dréan, Ferrer, Trémeau et Tulou ont fait le boulot devant, bonne rentrée de Faitotoa. Derrière, Curutchet a fait un match complet, Dechavanne et Prat ont été irréprochables, Pisano et Bolakoro ont tenté de secouer la défense adverse à chaque occasion.

 

Avec cette victoire, l’USDax reste en vie et peut toujours croire à une hypothétique qualification. A cet égard, le déplacement sur la Côte d’Azur, le 17 avril prochain, pour affronter Nice, pourrait bien constituer le match de la dernière chance. Pour cela, il faudra avoir un parcours sans faute, à commencer par une visite en terres dijonnaises dans 15 jours. Pour l’instant, c’est un weekend de repos qui attend les dacquois. Une semaine qui permettra peut-être de récupérer certains blessés, notamment en 2nde ligne et au talonnage. Fait rare, nos 5 joueurs de seconde ligne (Lomidze, Bideau, Loiret, Gaune et Helmbacher) étaient forfaits ce dimanche. Auzqui, 37 ans, a été obligé de jouer 80 minutes au talon. 4 joueurs du Centre de Formation étaient présents sur la feuille de match. Tant mieux pour eux, cela leur permet d’engranger du temps de jeu et de l’expérience, mais quand les moments cruciaux d’une saison approchent, il faut pouvoir compter sur ses cadres. La victoire du jour pourrait peut-être donner du baume au cœur à cette équipe, mais elle ne pourra pas performer sur les 2 derniers mois de la saison avec un effectif aussi diminué. Allez les Rouge & Blanc, on croit en vous, on vous sait capables de mettre vos tripes sur le terrain pour atteindre votre objectif.

Une victoire pour le Plaisir

Par Francis

Réception de Tarbes ce dimanche 13 mars à 15 heures 30. Tarbes n'a plus rien à gagner ou à perdre si ce n'est de nous jouer un mauvais tour en venant s'imposer sur notre pelouse. Je serai tenté de dire idem pour nous et ceci même si certains croient dur comme un ballon des années 60 que si l'on regarde le classement mathématiquement, c'est encore possible d'accéder à la sixième place synonyme de phases finales ; Nice est à six points devant avec un match en moins ce qui me fait dire que pour nous c'est impossible de les détrôner vu l'inconstance que nous avons en déplacement et l'incapacité de nous imposer hors de Maurice Boyau.

Nous nous devons donc de recevoir nos amis tarbais, qui sont toujours sur leur Brennus acquis à nos dépens, avec tous les honneurs dus à leur statut d'ancien champion de France. Tarbes est une équipe qui ne nous réussit pas. A nous de mettre tous les ingrédients pour rester invaincus à Maurice Boyau. Au groupe et staff réunis faites-vous plaisir, Faites nous plaisir avec la victoire .

Allez Dax

US Dax

US Dax

Tarbes Rugby

Tarbes Rugby

En direct du twitter officiel

Allezdax.com © 2022

Search